MENU

Language

Show contents for

Quand la jeunesse méditerranéenne se met en route

Une délégation YPARD de jeunes professionnels de la région sud et nord de la Méditerranée était invitée par le GFAR à participer au 4e Congrès Méditerranéen 2015, à Milan, co-organisé par la Fondation du Dialogue Sud-Nord Méditerranée. En un rien de temps, nous avons rassemblé 17 jeunes de 11 pays (du Nord et du Sud), dont 50% de jeunes femmes.

La participation active des jeunes au congrès de la Méditerranée

Les jeunes participants se sont organisés de sorte qu'ils soient représentés dans chacune des sessions du congrès. Une majorité a rejoint la session des jeunes, qu'ils ont également facilitée et co-présidée. Après avoir examiné les défis et les opportunités pour la jeunesse rurale dans la région méditerranéenne (nord et sud), l'équipe inter-générationnelle devait identifier des déclarations clés pour répondre à ces défis, ainsi que des appels à action et l'engagement concret des participants dans un effort collectif. Les résultats des discussions ont été présentés à la séance de clôture par une jeune déléguée.

Des discussions aux engagements

Le groupe s'est engagé à apprendre à connaître les participants du congrès afin de créer des rapports et la base de partenariats solides - nous ne pouvons pas nous engager avec des personnes que nous ne connaissons pas assez. Trois autres engagements ont été pris sur la base de ce que les partenaires représentés pouvaient offrir en terme d'expertise et de capacité.

Pour répondre à la nécessité de rendre l'agriculture et les zones rurales attrayantes, il a été suggéré de mettre en œuvre une série de témoignages de jeunes professionnels et des aspirations des personnes seniors sur le rôle des jeunes dans le développement agricole et rural et la façon dont nous pouvons créer un environnement favorable pour eux. Un partenaire de l'Algérie a également proposé de lancer des réunions et des espaces d'échange pour les jeunes, avec les autres partenaires du Congrès, afin de mieux comprendre les aspirations des jeunes. En outre, les participants se sont engagés à mobiliser les diverses parties prenantes et les jeunes professionnels dans les discussions de développement des curricula universitaires dans l'agriculture.

Enfin, parce qu'elle reconnait le rôle central de la jeunesse dans la région méditerranéenne, la "Fondation du dialogue Sud-Nord Méditerranée" a annoncé qu'elle allait créer un comité de jeunes au sein de leur structure de sorte que les idées et les perspectives des jeunes soient prises en compte dans les discussions et décisions de la fondation.

La fin du commencement pour la délégation YPARD Méditerranée

La délégation de la jeunesse a elle-même affirmé l'idée de mettre en place un Forum Méditerranéen de la Jeunesse, fondée sur leur expérience du Congrès de la Méditerranée. Leur proposition montrerait comment les jeunes veulent que se produisent les dialogues et ce qu'ils veulent en tirer. Au lieu de personnes haut placées invitant les jeunes dans leurs discussions, les jeunes inviteront les personnes seniors pour des discussions, pour un avenir durable.

En outre, l'équipe travaille sur la conception d'une série de témoignages des jeunes de la Méditerranée et de leurs supporters pour démontrer l'importance de responsabiliser les jeunes dans l'agriculture et comment concrètement nous pouvons les soutenir. Restez avec nous en 2016, ou contactez-nous dès maintenant si vous souhaitez prendre part à cette série!

De nouvelles pistes ont été amorcées pour construire un réseau de YPARD plus solide dans la région méditerranéenne, notamment au Liban, en Jordanie et en Tunisie. Si vous êtes de la région et aimeriez vous impliquer davantage avec YPARD, contactez-nous. Peut-être ces mots d' Assem Abu Hatab, représentant de YPARD en Egypte, rencontré pour la première fois après quelques années de travail en équipe en ligne, créeront l'étincelle: «Je suis impliqué dans de nombreux projets et initiatives de jeunes, mais je sens que YPARD a quelque chose de spécial. YPARD a beaucoup de potentiel. A YPARD, on a un sentiment d'appartenance qu'on ne sent nulle part ailleurs."

Jetez un oeil aux photos de la délégation de jeunes au congrès méditerranéen, sur le compte Flickr de YPARD.

Lisez aussi: Génération Maintenant - ne plus les oublier, par Thomas Price, Senior au Secrétariat du GFAR