MENU

Language

Show contents for

42ème session du Comité de la Sécurité Alimentaire  mondiale: le Burkina Faso à l’honneur

Figure 1: La session plénière du CFS42

Du 12 au 16 Octobre à Rome s’est tenue la 42ème session du Comité pour la Sécurité Alimentaire mondiale (CSA), une rencontre de synthèse des avancées dans le domaine de la Sécurité Alimentaire et la Nutrition dans le monde. La tenue de cette session permet de dégager de perspectives nouvelles pour l’atteinte de l’objectif  « ZERO FAIN DANS LE MONDE ».

En rappel, le CSA est le comité spécialisé de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ) en charge des questions de Sécurité Alimentaire et de Nutrition. A cette session, notre pays y était représenté à plusieurs niveaux avec la presence effective de Son Excellence l’Ambassadeur, M. Raymond BALIMA, Representant Permanent à Rome. Ainsi, le Burkina a été choisi comme membre du comité de rédaction du CSA, parmi les deux pays représentant la région Afrique. Aux assises dudit comité, Dr SIDIBE-ANAGO Alice, Représentant permanent adjoint auprès de la FAO, du FIDA et du PAM, a éloquemment contribué au rayonnement du Burkina lors des débats à cette 42ème session du CSA 

Aussi, invité à cette session, le Mécanisme de la Société Civile était présidée par notre soeur, H.R.H. Princess ABZE DJIGMA, Ingénieur en énergie solaire, de la société AdzeSolar.Com. Enfin, un jeune talent, Malick Lingani du Burkina Faso, Co-Fondateur de l’Association BEOG-NEERE.Org ayant eu l’immense honneur de voir son projet sélectionné a pris part à cette 42ème session du CSA.

Cette Année, la session a mis l’accent sur l’apport des jeunes à la sécurité Alimentaire et la Nutrition. Placée sous le thème (Jeunesse, Sécurité Alimentaire et Nutrition), cette session a réuni 10 Jeunes talents venus du monde entier qui ont exposé leurs idées dans le but de sensibiliser et susciter un engouement des jeunes pour l'agriculture durable et la sécurité Alimentaire

En effet, l’un des points forts des travaux à Rome était la session consacrée aux jeunes dénommée : Y4FSN -Youth For Food Security and Nutrition

Figure 2: La photo de fin de speech avec la présidente du CFS (extrème gauche debout)

Pour le recrutement des participants, une sélection est faite au préalable et les 10 meilleures idées sont retenues. Le mode opératoire de ce concours, est que tout candidat du monde entier voulant postuler doit poster en ligne son projet. Pour cette année, sur plus de 80 idées soumises par vidéo, 10 ont été retenues sur la base des critères d’innovation, d’impact et de faisabilité. Resumés des 10 idées retenue  http://www.fao.org/cfs/videos/fr/

 Le projet du jeune LINGANI dénommé #Agrishare est une plateforme MOOC (Cours Massifs Ouverts en Ligne) qui a pour but d’étendre l’offre éducative en matière d’entreprenariat agricole à plus de jeunes à travers le monde. Voir la vidéo de présentation des dix projets dans le lien suivant :
http://www.fao.org/webcast/home/en/item/3982/icode/#.VhzFGpVMA3Y.facebook

« C’est avec fierté que j’ai porté les couleurs de mon pays le Burkina Faso à ce niveau » Nous rapporte M. Lingani.




Puis il poursuit en notant que tous les 9 autres projets sont très innovants et dignes d’intérêt. Voir un résumé sur Youtube  https://www.youtube.com/watch?v=TMnCiNRrniM

Des idées de fédération des projets naissent

Dans l’optique de partage d’expérience le jeune Lingani n’a pas manqué d’échanger avec les autres participants. Il s’exprime en ces termes. « Je noterai au passage le projet porté par Aissata Diakité du Mali qui met l’accent sur la capacitation des coopératives agricole féminines. Tous les deux, nous avons donné de la voix en pointant du doigt les spécificités des différentes régions du monde notamment de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique de l’Ouest Francophone. » 

Sommes toutes, une idée de fédérer les jeunes de l’Afrique de l’Ouest Francophone autour des questions d’entreprenariat agricole et de sécurité alimentaire a germé.


Figure 3: Photo des dix Jeunes (le dixième est derrière la caméra)

Journée Mondiale de l'Alimentation 2015
Comme consécration des travaux de Rome, les participants du CFS42 ont eu l’honneur de visiter  l’Expo de Milan où ils ont présenté les résultats de leurs travaux dans le cadre de la commémoration de la Journée Mondiale de l’Alimentation et concomitamment avec le 70ème anniversaire de la FAO. Ils ont aussi pu écouter les illustres intervenants de la cérémonie d’ouverture de l’Expo de Milan. Le Secrétaire Générale des Nations Unies, le représentant du Pape, le président italien Sergio Mattarella...  ont tour à tour montré la proéminence de l’attente de l’objectif 2 des SDGs (Objectifs de Développement Durable des Nations Unies) récemment adopté en septembre 2015.


Figure 4: Message du Pape à l'auditorium de l'Expo

Aussi, plusieurs intervenants on montré combien ces nouveaux objectifs de l’agenda 2030 sont tous inter liés et constituent une opportunité unique de travailler en toute collégialité pour leur atteinte. Le président Italien n’a pas manqué de souligner le rôle de la sécurité alimentaire dans la paix. Aussi, les différents flux migratoires sont des effets indirects de l’insécurité alimentaire dans le monde, souligne le SG Ban Ki-moon.
Encore plus important que tout, le problème des changements climatiques a été mainte fois évoqué, interpellant l’humanité toute entière à une approche holistique dans la résolution des problèmes globaux d’environnement et de développement durable.
Après la cérémonie d’ouverture, la délégation spéciale des Nations Unies dont fait partie le jeune Burkinabè a procédé à la visite les différents pavillons de l’Expo.


Les felicitations de  Son Excellence l’Ambassadeur du Burkina à Rome

De retour à Rome, Son Excellence l’Ambassadeur du Burkina, Représentant Permanent à Rome M. Raymond BALIMA a organisé un déjeuner à l’honneur du jeune Burkinabè. Il a réaffirmé son soutien au projet #Agrishare et a exhorté la Représentante adjointe à la FAO, Mme. Sidibé et le jeune LINGANI à continuer de travailler pour montrer cette image différente du Burkina Faso.

Figure 5: Déjeuner chez son Excellence l'ambassadeur