MENU

Language

Show contents for

Une place pour les jeunes au milieu des cheveux gris

YPARD Team during New Delhi's GFAR Triennial meeting, in 2006

L’équipe YPARD lance officiellement YPARD durant la réunion triennale du GFAR à New Delhi, 2006.

« Nous devons être le changement que nous souhaitons voir ».

Ceux sont les mots de Mahathma Gandhi. Les mêmes mots peuvent être utilisés pour décrire les 10 ans d’aventure de YPARD. Dix ans, c’est long. Comment tout cela a-t-il  commencé ?

Je me rappelle si bien. C’était le 25décembre 252004. Il y avait un Tsunami en Inde. J’étais un jeune doctorant en Allemagne à cette époque et je ne pouvais pas retourner à mon institut natal à cause de la destruction de l’institut. Je suis resté en Allemagne jusqu'à ce que la situation se rétablisse. Au milieu de tout cela, j’ai eu l’opportunité de participer à la conférence d’EFARD 2005 à  Zurich. Je n’avais rien à perdre et probablement beaucoup à gagner pendant cette conférence.

C’était une conférence scientifique avec un appel à des présentations orales ou poster. J’ai présenté un poster sur les mécanismes de désalinisation et assainissement des terres agricoles affectées en inde.

Puis il y a eu le choque de la conférence. Je pouvais difficilement m’associer aux diverses sessions de la conférence qui s’orientaient vers les questions du futur alors même queje pouvais difficilement trouver des jeunes dans la salle. Il y avait des personne aux cheveux gris partout où je regardais ! ça m’a posé question. Comment cela peut t’il arriver que le futur soit en train d’être débattu sans la génération actuelle et future représentée ?

C’était avec ces grandes questions que j’ai décidé de soulever la chose pendant une session plénière de la conférence. C’était le point de démarrage du formidable mouvement queYPARD est aujourd’hui. Après ce point pertinents en plénière, le peu de jeunes présents se sont rassemblés et et ont affirméqu’un mouvement de jeunes était en effet requis et qu’ilsvoulaient en faire partie.

L’ironie est que j’étais sponsorisé par ces « cheveux gris », pour participer à la conférenceet que ceux-ci sont devenus des amis proches et supporters de YPARD. 10 ans après son lancement, il n’y a pas de marche arrière sur l’idée qu’YPARD était alors. Beaucoup de voyages de par le monde, un soutien innombrable des jeunes de par le monde ont façonné YPARD en un remarquable mouvement international de jeunes dans l’agriculture.

En rétrospection, je suis reconnaissant pour ce jour où ces experts aux cheveux gris, aux pensées similaires et tranchées de pars le monde se sont réunis pour soutenir mon idée d’un mouvement de jeunes. Ces personnes sont devenues les membres du premier groupe de conseillers senior d’YPARD, parce que le plaidoyer des jeunes dans l’ agriculture appartient aux gens de tout âge.

Longue vie à YPARD. Joyeux anniversaire !

Regardez l’ appel à engagement des jeunes par Bala Ramani, pendant le GCARD1, 2010 ; interview vidéo par Farming First.

Un merci au premier comité de pilotage de YPARD: Andres Tschannen, Balasubramanian Ramani (Coordinator), Enrico Baccioni, Martine Ngobo, Kristine Roing, Oliver Oliveros, Alessandra Giuliani, Markus Buerli, Mariana Wongtchowski et Ariga Grigoryan et les supporters: Katherina Jenni (SDC), Wim Andriesse, Ann waters-bayer, Christian Hoste, Didier Pillot. Merci a Swiss Development Cooperation (SDC) pour leur continuel soutien et au Forum Mondial pour la recherche agricole (GFAR) qui ont cru en YPARD dés son commencement .

Restez avec nous tout au long de l'année 2016 sur http://www.ypard.net/fr/célébrons-les-10-ans-de-ypard et prenez part aux célébrations!