MENU

Language

Show contents for

Jeunes et emploi au Bénin : La stratégie 2018- 2022 de l’Ambassade des Pays-Bas

Au Bénin plus d’une personne sur trois (35.21%) vit en dessous du niveau de subsistance. En 2015, la jeunesse de 15-35 ans représentait un pourcentage de 33,03%, donc, près d’un tiers de la population totale du Bénin.

Que faire pour sortir cette population du sous-emploi ? Quelle stratégie prendre pour résoudre cet épineux problème d’emploi de la jeunesse ? C’est à ces questions que répond la stratégie 2018-2022 de l’Ambassade du Pays-Bas.

Le TOC : Théorie du Changement

Le processus d’élaboration de la stratégie jeunes et emploi au Bénin était conduit par les experts de MDF West Africa. Après une phase de collecte de données sur le terrain, il a été organisé un atelier en présence de différents acteurs de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas concernés par la problématique jeunes et emplois au Bénin.

Au cours de cet atelier, il a été exposé le processus d’élaboration de la théorie de changement. Les participants ont été réunis en quatre groupes de travail. Les uns s’occupaient de la Santé Sexuelle et Reproductive, d'autres Eau et Assainissement, Alimentation et Sécurité Nutritionnelle,  d'autres encore du développement du secteur privé. Au cours de la première journée, chaque groupe de travail a élaboré la vision (le rêve), les objectifs à long terme et les préconditions. L’exercice a été poursuivi dans la deuxième journée où les visions de chaque groupe ont été assemblées. Par la suite, se sont ajoutés les objectifs à long terme de chaque groupe.

Chaque groupe a identifié les effets, hypothèses et les interventions de l’Ambassade selon les trois axes stratégiques qui se sont révélés, à savoir : la gouvernance, l’épanouissement et le changement de comportement. Cette étape était suivie de l’analyse des parties prenantes et du narratif ou de l’élaboration de la stratégie des jeunes et emplois au Bénin.

La mise en œuvre de cette stratégie va certainement contribuer à l’épanouissement de la jeunesse béninoise et l’accroissement économique par l’effet du dividende démographique.

La jeunesse, un atout pour le Bénin

Ce nombre élevé de jeunes béninois constitue un atout très important pour le pays. Si ces jeunes sont pris en compte dans les axes stratégiques de développement, le pays bénéficierait du dividende démographique. Le Bénin connaîtrait une forte croissance économique du fait de la capacité productive de cette grande proportion de sa population active.

En revanche, il est observé qu’une grande majorité (94%) de jeunes de 15–34 ans s’auto-emploie, mais 83 % occupent des emplois vulnérables (INSAE).

Cette situation du Bénin est pratiquement similaire dans toute l’Afrique, c’est ce qui a incité l’Union Africaine à adopter pour 2017, le thème « Harnessing the Demographic Dividend through investments in Youth » (Utilisation du dividende démographique grâce à des investissements dans les jeunes). Aussi, les jeunes sont parmi les 5 priorités de la Banque Africaine de Développement et appuyée par la stratégie « Jobs for Youth in Africa » (Emplois pour les Jeunes en Afrique).

L’inclusion des jeunes devient aussi bien pour les gouvernements que les partenaires au développement, une préoccupation urgente. L’Ambassade du Royaume des Pays-Bas près le Bénin s’illustre parmi les premiers partenaires à élaborer une stratégie jeunes et emploi au Bénin.

 

Louis Agbokou,

Blogueur, Consultant en entrepreneuriat agricole